logo BDSP

Base documentaire


  1. Fulltext. Tableau de bord TSO 2017.

    Rapport (Document papier) - En français

    Fulltext.

    L'objectif du tableau de bord annuel « Traitements de substitution aux opiacés » réalisé par l'OFDT est de rassembler sur ce sujet les chiffres les plus récents émanant de différentes sources et de les présenter de manière synthétique.

    Au cours des 5 dernières années, le nombre de bénéficiaires d'une délivrance de médicaments de substitution aux opiacés (MSO) en ville s'est stabilisé autour de 150 000 personnes parmi la population protégée par les trois principaux régimes d'assurance maladie.

    En y ajoutant les personnes couvertes par les autres régimes, celles ayant des délivrances en CSAPA, dans les structures hospitalières et en prison, l'estimation globale du nombre de personnes ayant eu une prescription de MSO avoisine les 180 000.

    La BHD hors association avec la naloxone, prescrite à près des deux tiers des patients, reste le traitement le plus fréquent devant la méthadone qui concerne un tiers des patients.

    La population remboursée de ces traitements, masculine pour les trois quart, a vieilli de près de 3 ans entre 2011 et 2015.

    Elle est souvent affiliée à la CMU-C (43%) et bénéficie d'une prise en charge en ALD dans 30% des cas.

    Les traitements de substitution aux opiacés (TSO) s'inscrivent dans la durée, 4 années après un premier remboursement 45% des patients poursuivent leur traitement.

    Les professionnels de santé prescripteurs de MSO sont majoritairement des généralistes exerçant en ville.

    Fait marquant de ces dernières années, la forme gélule de la méthadone a progressé, elle est plus souvent prescrite que le sirop depuis 2014.

    Concernant le mésusage des MSO, tant en CAARUD qu'en CSAPA, l'injection de BHD a nettement reculé au profit de l'administration par voie orale.

    Bien que depuis 20 ans les TSO aient contribué à la réduction des décès par surdoses d'opiacés, la majorité de ces décès implique actuellement un MSO, principalement la méthadone.

    Ces décès sont contrebalancés par les décès évités en lien avec à l'héroïne grâce à l'utilisation des TSO.

    Mots-clés Pascal : France, Observatoire français des drogues et des toxicomanies, Traitement substitutif, Europe, Milieu carcéral, Méthadone, Médecin généraliste, Pharmacien, Mortalité, Evolution, Service santé, Soin, Toxicomanie

    Mots-clés Pascal anglais : France, Replacement therapy, Europe, Carceral environment, Methadone, General practitioner, Chemist, Mortality, Evolution, Health service, Care, Drug addiction

    Logo du centre Notice produite par :
    OFDT - Observatoire français des drogues et des toxicomanies

    Cote : 78412

    Code Inist : 002B30A11. Création : 27/02/2017.