logo BDSP

Base documentaire


  1. Alcool, HDL et maladie coronarienne.

    Article - En français

    Les études épidémiologiques prouvent que l'alcool exerce un effet protecteur vis-à-vis de la maladie coronarienne.

    Cet effet protecteur est indépendant des autres facteurs connus pour influencer le risque coronarien : sexe, âge, tabac, cholestérolémie, pression artérielle.

    Parmi les facteurs susceptibles d'expliquer le rôle protecteur de l'ingestion d'alcool vis-à-vis de la maladie coronarienne, le cholestérol des HDL pourrait avoir un rôle essentiel.

    Mots-clés Pascal : Cardiopathie coronaire, Cholestérol, Alcool, Lipoprotéine, Enquête, Rétrospective

    Mots-clés Pascal anglais : Coronary heart disease, Cholesterol, Alcohol, Lipoprotein, Inquiry, Retrospective

    Notice produite par :
    DEP93 - Conseil Général de la Seine-Saint-Denis

    Cote : RAM930101885

    Code Inist : RAMI. Création : 199406.