logo BDSP

Base documentaire


  1. Fulltext. Le recours répétitif à l'avortement en Grèce : comportement "marginal" ou étape du devenir-femme ?

    Article - En français

    Fulltext.

    400.000 avortements provoqués en Grèce par an constituent un vrai problème de santé publique.

    Le recours à ces avortements répétitifs est la méthode de contrôle des naissances la plus répandue.

    Les causes économique et religieuse d'un pareil comportement ne peuvent être retenues.

    Une étude socio-psychologique en utilisant une méthode clinique révèle que le recours itératif aux avortements était considéré comme « l'expression des différents conflits de la vie psychique grecque dans sa tentative de construire sa propre identité de femme face à une emprise sociale et familiale trop prégnante, touchant sa vie sexuelle ».

    La mère apparaît comme censurante, interdictrice du plaisir en général et du plaisir sexuel, de la sexualité en particulier.

    L'avortement ne relèverait pas d'une unique causalité psycho-familiale, la prise en considération de facteurs d'ordre psychosocial renforce l'aspect paradoxal qui revêt ce comportement. .

    Mots-clés Pascal : Avortement, Grèce

    Mots-clés Pascal anglais : Abortion, Greece

    Notice produite par :
    CHUSA - Centre de Documentation en Santé Publique - Faculté Saint-Antoine

    Cote : 750106611

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199406.