logo BDSP

Base documentaire


  1. Evaluation des pratiques et des coûts de lutte antivectorielle à l'échelon familial en Afrique Centrale. II, Ville de Douala (Cameroun), juillet 1988.

    Article - En français

    Une enquête Connaissances, Attitudes, Pratiques (CAP) a été réalisée en juillet 1988 dans la ville de Douala, par sondage en grappe et visites dominciliares. 98% des foyers déclarent être génés par les moustiques (piqûre, maladie, bruits); 91% des familles utilisent un moyen de lutte antivectorielle; les principaux moyens utilisés sont:

    • Une enquête Connaissances, Attitudes, Pratiques (CAP) a été réalisée en juillet 1988 dans la ville de Douala, par sondage en grappe et visites dominciliares. 98% des foyers déclarent être génés par les moustiques (piqûre, maladie, bruits);

    • 91% des familles utilisent un moyen de lutte antivectorielle;

    • les moustiquaires (48%) les bombes insecticides (39,5%) et les serpentins (36,7%). Les coûts moyens cumulés par foyer ont été évalués à environ 3 mois de « Salaire Minimum Mensuel ».

    Mots-clés Pascal : Protozoose, Infection, Diptera, Insecta, Arthropoda, Invertebrata, Afrique, Lutte sanitaire, Vecteur, Paludisme, Coût, Culicidae, Insecticide, Cameroun, Moustiquaire, Serpentin

    Mots-clés Pascal anglais : Protozoal disease, Infection, Diptera, Insecta, Arthropoda, Invertebrata, Africa, Sanitary control, Vector, Malaria, Costs, Culicidae, Insecticide, Cameroon

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 91-0237064

    Code Inist : 002B30. Création : 199406.