logo BDSP

Base documentaire


  1. Etude du suivi dans le milieu naturel de l'iode 131 utilisé à des fins médicales par les hôpitaux et cliniques de Toulouse.

    Thèse/mémoire - En français

    L'iode 131 est utilisé en médecine nucléaire pour diagnostic mais surtout le traitement de diverses pathologies thyroïdiennes et surrénaliennes.

    L'enquête, que nous avons menée auprès de la D.R.I.R.E. et de la C.I.R.E.A., nous a permis d'identifier les services de médecine nucléaire des hôpitaux de Toulouse, du Centre Claudius Regaud et des cliniques Pasteur et Saint-Languedoc comme sources potentielles des teneurs en iode 131 décelées dans le milieu récepteur, en aval de Toulouse.

    L'usage thérapeutique de ce radionucléide génère des rejets ponctuels d'effluents radioactifs après stockage et décroissance obligatoires, tandis que son utilisation en diagnostic est à l'origine de rejets diffus dans le réseau d'assainissement.

    Le protocole que nous proposons semble établir une relation entre les concentrations en iode 131 mesurées sur les eaux usées brutes et l'activité globale des rejets diffus ; ce résultat demande confirmation.

    Les connaissances actuelles en radioprotection nous permettent d'affirmer que les activités mesurées dans le milieu présentent un risque d'exposition pour la population très faible, sinon nul.

    Des mesures peuvent toutefois être prises pour améliorer la qualité des rejets.

    A ce titre, une étude sur l'utilisation éventuelle des myriophylles comme décontaminant biologique pourrait être envisagée.

    (R.A.).

    Mots-clés Pascal : Médecine nucléaire, Thyroïde, Hôpital, Eau usée, Pollution eau, Pollution radioactive, Analyse risque

    Mots-clés Pascal anglais : Nuclear medicine, Thyroid gland, Hospital, Waste water, Water pollution, Radioactive pollution, Risk analysis

    Logo du centre Notice produite par :
    ENSP - Ecole nationale de la santé publique (devenue EHESP)

    Cote : OL93/0069

    Code Inist : 242. Création : 199406.