logo BDSP

Base documentaire


  1. Etude expérimentale de la solubilisation du plomb par des eaux peu minéralisées.

    Thèse/mémoire - En français

    Afin d'étudier la dissolution du plomb en fonction de la composition de l'eau mais surtout en fonction du temps de stagnation et d'écoulement de cette eau dans les conduites contenant du plomb, un pilote expérimentale composé d'un circuit en plomb et d'un circuit en cuivre muni de soudures au plomb a été utilisé.

    Les concentrations en plomb enregistrées dans les eaux de premier jet dépassent la C.M.A.. Elles sont moins élevées lorsque l'eau a circulé préalablement dans le circuit en cuivre.

    Les échantillons analysés contiennent du plomb soluble mais également du plomb particulaire en proportion plus élevée.

    La présence de matières organiques semble augmenter la quantité de plomb particulaire.

    Un milieu acide ou une neutralisation insuffisante favorise la dissolution du plomb dans l'eau.

    Les concentrations en plomb augmentent également avec la durée de stagnation de l'eau dans chacun des circuits.

    Au bout de 17 heures, l'équilibre thermodynamique s'établit dans le circuit en plomb.

    Après 65 heures de stagnation dans la conduite en cuivre, il n'est toujours pas atteint, cependant les teneurs en plomb n'augmentent plus au bout de 17 heures.

    Les concentrations diminuent fortement lors du soutirage lorsque le temps d'écoulement s'accroît.

    Il est néanmoins parfois nécessaire d'attendre 4 minutes pour respecter la C.M.A.

    (R.A.).

    Mots-clés Pascal : Pollution eau, Distribution eau, Plomb, Expérimentation, Analyse chimique, Eau

    Mots-clés Pascal anglais : Water pollution, Water distribution, Lead, Experimentation, Chemical analysis, Water

    Logo du centre Notice produite par :
    ENSP - Ecole nationale de la santé publique (devenue EHESP)

    Cote : OL93/0061

    Code Inist : 242. Création : 199406.