logo BDSP

Base documentaire


  1. La place des solutions compensatoires dans la dépollution des eaux pluviales.

    Thèse/mémoire - En français

    Les eaux pluviales véhiculent des charges polluantes considérables (métaux lourds, hydrocarbures, microorganismes...) qui représentent un risque important pour les milieux récepteurs et les usages de l'eau.

    Cette pollution varie considérablement en fonction de l'occupation des sols et des caractéristiques de l'évènement pluvieux.

    Le caractère principalement particulaire des charges polluantes et leur bonne décantabilité permet d'obtenir d'excellents abattements sur les réseaux, grâce à des bassins de décantation.

    Cependant, l'utilisation de ces techniques est limitée en zone urbaine par le manque de place disponible.

    Les premiers résultats sur des chaussées réservoir récentes (seule technique compensatoire ayant fait l'objet d'une évaluation du point de vue de la qualité des eaux), montrent un abattement significatif de la pollution des eaux pluviales et une légère pollution des sols sous la structure, limitée à quelques centimètres.

    Toutefois, une étude à long terme s'avère nécessaire afin de préciser les risques, pour les nappes et les sols, dus à l'infiltration des eaux par ces chaussées.

    Mots-clés Pascal : Eau pluie, Pollution, Polluant, Traitement eau, Méthode

    Mots-clés Pascal anglais : Rain water, Pollution, Pollutant, Water treatment, Method

    Logo du centre Notice produite par :
    ENSP - Ecole nationale de la santé publique (devenue EHESP)

    Cote : OL93/0033

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199406.