logo BDSP

Base documentaire


  1. Le diagnostic ergonomique outil au service de l'infirmière générale pour comprendre et transformer les situations de soins.

    Thèse/mémoire - En français

    Le diagnostic ergonomique permet-il à l'infirmier général de mieux connaître les situations de soins et de les transformer ?

    Cette question est au coeur de notre travail et nous a conduit à mener une étude dans une unité de soins.

    Celle-ci a permis de dégager que :

    • la charge physique est augmentée par les facteurs environnants : architectures, équipements, et des facteurs liés à la nature du travail : ports et tractions de charges ...

    • la charge mentale est liée à une formation non intégrée à la spécificité du secteur ;

    • à une circulation de l'information non fiable ;

    • une coordination, une communication et une concertation insuffisante.

    • La charge psychique est liée à la confrontation avec les maladies invalidantes, la souffrance, la mort, l'accompagnement des familles en détresse, l'absence de groupes de paroles, le contenu du travail, l'insuffisance de reconnaissance.

    La confrontation de ces résultats aux textes législatifs confirme que l'infirmier général contribue par sa politique à diminuer la charge de travail des soignants au sein d'une équipe pluridisciplinaire.

    (R.A.).

    Mots-clés Pascal : Ergonomie, Charge mentale, Stress, Personnel sanitaire, Médecine travail, France, Charge physique, CHSCT

    Mots-clés Pascal anglais : Ergonomics, Mental load, Stress, Health staff, Occupational medicine, France, Load, Health and safety executive

    Logo du centre Notice produite par :
    ENSP - Ecole nationale de la santé publique (devenue EHESP)

    Cote : OG92/0213

    Code Inist : 332. Création : 199406.