logo BDSP

Base documentaire


  1. Les transferts de mercure en baie de Galway : étude préliminaire - perspectives.

    Thèse/mémoire - En français

    Les échanges de mercure entre les différents compartiments de l'écosystème restent mal compris dans leur détail et sont difficilement quantifiables.

    Leur quantification est d'autant plus complexe que l'homme exerce une influence sur le cycle de cet élément.

    Le mercure est le métal le plus toxique, sa toxicité résultant de la stabilité de sa forme monomithylée ; pour estimer et limiter le risque sanitaire lié à cet élément, il est nécessaire de poursuivre des recherches sur son comportement dans l'environnement : données sur les retombées atmosphériques notamment.

    Des projets internationaux de modélisation numérique des transports atmosphériques à longue distance (EMEP), nécessitent pour leur calibration et leur validation, des données de référence sur sites peu influencées par des contaminations d'expérimentations en baie de Galway...

    (R.A.).

    Mots-clés Pascal : Toxicologie, Métal, Pollution air, Analyse chimique, Méthode, Modèle, Irlande

    Mots-clés Pascal anglais : Toxicology, Metal, Air pollution, Chemical analysis, Method, Models, Ireland

    Logo du centre Notice produite par :
    ENSP - Ecole nationale de la santé publique (devenue EHESP)

    Cote : OL92/0045

    Code Inist : 242. Création : 199406.