logo BDSP

Base documentaire


  1. La contamination de l'eau potable par le plomb : le cas de la ville de Québec.

    Thèse/mémoire - En français

    Dans le cas d'une eau de distribution agressive, le plomb des soudures ou des conduites faites en ce métal peut se dissoudre et se retrouver dans l'eau du robinet.

    Des prélèvements d'eau du robinet et de fontaines réfrigérantes ont été réalisés sur le réseau de distribution de la ville de Québec pour l'analyse du plomb et du cuivre.

    L'eau distribuée est des tendance agressive.

    Dans des maisons possédant des soudures étain/plomb âgées de 2 à 5 ans, on observe une concentration moyenne en plomb (32,9 ug/1) supérieure à la recommandation canadienne (10ug/1) dans l'eau de premier jet (après plus de six heures de stagnation dans la tuyauterie).

    Dans les maisons anciennes reliées à une conduite en plomb, les résultats n'indiquent pas de contamination notable dans l'eau du robinet.

    Les fontaines réfrigérantes entraîneraient également des teneurs élevées en plomb...

    (R.A.).

    Mots-clés Pascal : Eau potable, Plomb, Métal, Pollution eau, Corrosion, Analyse chimique, Eau, Québec

    Mots-clés Pascal anglais : Drinking water, Lead, Metal, Water pollution, Corrosion, Chemical analysis, Water, Quebec

    Logo du centre Notice produite par :
    ENSP - Ecole nationale de la santé publique (devenue EHESP)

    Cote : OL92/0029

    Code Inist : 242. Création : 199406.