logo BDSP

Base documentaire


  1. Etude des facteurs influençant la qualité de l'air dans l'agglomération rennaise.

    Thèse/mémoire - En français

    Les niveaux de pollution atmosphérique observés à Rennes, ville peu industrialisée de 200 000 habitants, sont globalement faibles.

    Ils varient cependant beaucoup en fonction du lieu, des fluctuations des émissions et des conditions météorologiques.

    Aux sites de mesures placés en périphérie de l'agglomération, la pollution dépend du vent, qui détermine les directions prises par les panaches des sources ponctuelles.

    Au centre de la ville, la pollution d'origine automobile est prépondérante et peut atteindre de forts niveaux aux heures de pointe de circulation lorsque les conditions de dispersion sont mauvaises : souvent un anticyclone hivernal accompagné d'une inversion nocturne de température et associé à des vents de secteurs Nord-Ouest ou Nord-Est.

    La pollution photo-oxydante est la seul dont on ait noté des dépassements de recommandations OMS, par très beau temps estival.

    Il conviendrait cependant de connaître la distribution des niveaux d'ozone dans l'agglomération.

    Des aménagements à l'implantation des stations de mesures semblent utiles pour surveiller l'impact de sources ponctuelles par vents de secteurs Nord-Ouest et Nord-Est et mesurer les concentrations en polluants près des trafic automobile afin de connaître les plus forts taux de pollution auxquels sont exposés les rennais.

    (R.A.).

    Mots-clés Pascal : Pollution air, Analyse risque, Facteur risque, Analyse chimique, Air, Réseau, Surveillance sanitaire

    Mots-clés Pascal anglais : Air pollution, Risk analysis, Risk factor, Chemical analysis, Air, Network, Sanitary surveillance

    Logo du centre Notice produite par :
    ENSP - Ecole nationale de la santé publique (devenue EHESP)

    Cote : OL92/0013

    Code Inist : 242. Création : 199406.