logo BDSP

Base documentaire


  1. Etude comparative technico-économique des nouveaux procédés de décontamination des déchets hospitaliers solides (confidentiel ENSP).

    Thèse/mémoire - En français

    La France produit chaque année 600 millions de tonnes de déchets dont 700 000 provenant des établissements hospitaliers.

    La réglementation en vigueur oblige actuellement leurs producteurs à les éliminer au moyen de l'incinération que ce soit dans leurs murs (in-situ), ou à l'extérieur (U.I.O.M.). Depuis quelques années, les autorités publiques, soucieuses d'améliorer le traitement des déchets hospitaliers, cherchent une alternative à cette traditionnelle incinération souvent réalisée dans des conditions précaires et insatisfaisantes du point de vue sanitaire.

    Ainsi, de nouveaux procédés de désinfection on été mis au point et expérimentés, en vue de développer leur utilisation dont l'objectif est de banaliser les déchets dits « contaminés », afin de les assimiler aux ordures ménagères ; le VIRHOPLAN (traitement par un produit désinfectant) et le STHEMOS (traitement par vapeur surchauffée et micro-ondes) en font partie et présentent des avantages intéressants tant au niveau technique (abattements microbiologiques) qu'économique (coûts de traitement inférieurs à ceux de l'incinération). (R.A.) (confidentiel).

    Mots-clés Pascal : Coût, Efficacité, Technologie, Déchet solide, Traitement déchet, Etude comparative, Déchet, Hôpital, France

    Mots-clés Pascal anglais : Costs, Efficiency, Technology, Solid waste, Waste treatment, Comparative study, Wastes, Hospital, France

    Logo du centre Notice produite par :
    ENSP - Ecole nationale de la santé publique (devenue EHESP)

    Cote : OM91/0033

    Code Inist : . Création : 199406.