logo BDSP

Base documentaire


  1. Evaluation de la radiocontamination de certains maillons de la chaîne alimentaire après accident : cas des petits ruminants.

    Thèse/mémoire - En français

    Deux brebis gestantes ont ingéré quotidiennement du foin de 1ère coupe (mai 1986) contaminé par du césium radioactif des retombées de l'accident de Tchernobyl, 30 jours avant et 30 jours après la mise-bas.

    Au sevrage, le coefficient apparent de transfert à la viande des agneaux était de O, 58 j/kg.

    Pour la mères, 30 jours après la mise-bas, le coefficient moyen de transfert au lait était de 6 E/2 jour : kg à la viande.

    Les courbes de décroissance déterminent des demi-vies de 13,5 jours chez les agneaux et de 27 jours chez les brebis.

    Malgré des coefficients élevés de transfert à la viande des agneaux, la rapide décroissance du césium doit être prise en compte dans la gestion d'un accident nucléaire.

    (R.A.).

    Mots-clés Pascal : Radioactivité, Réglementation, Méthodologie, Contamination, Aliment, Contrôle qualité, Sinistre, Centrale nucléaire, France

    Mots-clés Pascal anglais : Radioactivity, Regulation, Methodology, Contamination, Food, Quality control, Disaster, Nuclear power plant, France

    Logo du centre Notice produite par :
    ENSP - Ecole nationale de la santé publique (devenue EHESP)

    Cote : OM91/0001

    Code Inist : . Création : 199406.