logo BDSP

Base documentaire


  1. Dépense de soins et morbidité.

    Rapport - En français

    Présentation des dépenses de soins médicaux de chaque groupe de maladies à partir de l'enquête nationale sur la santé et les soins médicaux 1980/1981 réalisée par l'INSEE en collaboration avec le CREDOC.

    Les maladies cardio-vasculaires entraînent la plus forte part des dépenses de soins (16 ;), le second poste de dépenses correspond aux pathologies dentaires (10 ;). Viennent ensuite les maladies de l'appareil digestif (9,7 ;), les maladies ostéo-articulaires (9,2 ;), les traumatismes (8 ;) et les tumeurs (6 ;). Les dépenses de soins de médecins et de pharmacie ont pour origine les mêmes principaux groupes de maladies.

    Les analyses de laboratoire sont faites essentiellement pour des pathologies cardio-vasculaires mais aussi endocriniennes, génito-urinaires et pour l'établissement de diagnostics.50 ; des dépenses d'hospitalisation sont attribuables à 4 groupes de maladies : cardio-vasculaires, digestives, traumatismes et tumeurs.

    Mots-clés Pascal : Maladie, Dépense, Santé, Appareil circulatoire pathologie, Soin, Accessibilité, Enquête, France, 1980-1981, Consommation médicale, Recours soin

    Mots-clés Pascal anglais : Disease, Expenditure, Health, Cardiovasccular disease, Care, Accessibility, Inquiry, France, Medical care consumption, Request for treatment

    Notice produite par :
    CREDES - Centre de Recherche, d'Etudes et de Documentation en Economie de la Santé (devenu IRDES)

    Cote : RAM750802081

    Code Inist : . Création : 199406.