logo BDSP

Base documentaire


  1. L'assainissement : collectif ou autonome ?

    Brochure - En français

    76% de la population de l'Ain, soit 342 000 habitants, sont raccordés à un réseau d'assainissement aboutissant à une station d'épuration.24% de la population, soit 108 000 habitants, utilisent l'assainissement individuel.

    Sur ces 24%, 17% évacuent leurs effluents au niveau de la parcelle, et 7% sont raccordés à un réseau de type pluvial.

    Avec 300 stations d'épuration, l'Ain est l'un des départements les mieux équipés.

    Si quelques gros points noirs subsistent, actuellement l'effort porte essentiellement sur le renouvellement du parc des stations.

    Dans un cadre plus général, un effort important est à consentir sur l'amélioration du taux de collecte, la remise en état des réseaux d'assainissement (problème des eaux parasites) et le traitement des premières eaux d'orage.

    Une conséquence directe du bon fonctionnement de l'épuration des eaux est la production importante des boues.

    En collaboration avec la Chambre d'Agriculture, la DDASS s'efforce de promouvoir la filière « valorisation agricole » de ces boues.

    Mots-clés Pascal : Eau, Eau usée, Boue, Pollution eau, Traitement eau, Ain, 1988

    Mots-clés Pascal anglais : Water, Waste water, Mud, Water pollution, Water treatment, France

    Logo du centre Notice produite par :
    ORSRA - Observatoire Régional de la Santé de Rhône-Alpes

    Cote : RAM690100242

    Code Inist : . Création : 199406.