logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Responsabilité médicale : l'information du malade prise en défaut.

    Article - En français

    Comme tout citoyen, le médecin est responsable de ses actes civilement et pénalement.

    En matière de responsabilité civile, celui-ci est tenu à une obligation de moyens et non de résultat.

    La responsabilité pénale résulte elle, d'un délit ni d'une infraction à la loi.

    Pour la victime, saisir la vie pénale peut apparaître une solution facile et coûteuse mais le lien de causalité entre la faute et le préjudice est plus difficile à établir au pénal qu'au civil.

    Le point fondamental demeure la notion de faute et notamment la distinction entre la faute et l'erreur.

    Le médecin est tenu d'informer le patient, mais c'est à lui de juger en conscience ce qu' il peut dire ou pas.

    Il a également l'obligation de respecter le secret médical et de porter secours à toutes personnes en danger.

    Mots-clés Pascal : Médecin, Relation médecin malade, Responsabilité professionnelle, Secret médical, Obligation médecin

    Mots-clés Pascal anglais : Physician, Physician patient relation, Occupational responsability, Medical confiditiality, Doctors duty

    Notice produite par :
    CRESIF - Comité Régional d'Education pour la Santé d'Ile-de-France

    Cote : RAM750700112

    Code Inist : . Création : 199406.