logo BDSP

Base documentaire


  1. Le C.C.A.S. après la loi "particulière", le bureau d'aide sociale dans la décentralisation.

    Thèse/mémoire - En français

    Vestige ancestral d'une solidarité de voisinage, le Bureau d'aide sociale (BAS) a dû, notamment depuis 1975, compenser l'extension de la couverture sociale et réorienter sans cesse ses activités.

    Mais surtout, il vient de subir coup sur coup deux phénomènes violents : la crise, avec l'émergence d'une nouvelle pauvreté, et la décentralisation, avec une nouvelle donne des pouvoirs aujourd'hui concentrés entre les mains de ceux qui se trouvent le plus en contact avec cette tragique réalité.

    Rien d'étonnant à ce que le législateur ait estimé opportun de « remettre les pendules à l'heure ».

    Tel est l'objet de la loi « particulière » de 1986 qui a du arbitrer entre deux logiques : l'une qui prend en compte les nouvelles responsabilités des collectivités territoriales décentralisées ; l'autre, qui n'ignore pas la marginalité institutionnelle historique des BAS (devenus depuis des CCAS) a pu être le garant d'une intervention, sinon plus efficace, du moins plus neutre

    (tiré du résumé).

    Mots-clés Pascal : Décentralisation, Pauvreté, Autonomie, Aide sociale, Organisation, Méthode, Historique, France, 1975-1988, Loi, Action sociale, CCAS, Département

    Mots-clés Pascal anglais : Decentralization, Poverty, Autonomy, Social help, Organization, Method, Case history, France, French act of parliament, Social welfare, Commune social assistance centre, French administrative area

    Notice produite par :
    CHUSA - Centre de Documentation en Santé Publique - Faculté Saint-Antoine

    Cote : RAM750103961

    Code Inist : . Création : 199406.