logo BDSP

Base documentaire


  1. Les facteurs non génétiques de longévité.

    Thèse/mémoire - En français

    La différenciation est tout d'abord faite entre les facteurs non génétiques de longévité (FNGL) et les facteurs génétiques.

    Le problème sémantique est analysé sous tous ses aspects.

    Les FNGL peuvent être des « non-facteurs de risque » ou non exposition à des facteurs de risque, des facteurs de contre-risque ou facteurs de protection contre des nuisances du milieu et enfin éventuellement des facteurs actifs qui ralentiraient le vieillissement physiologique.

    Ces trois catégories sont traitées.

    Les différents FNGL sont analysés successivement : les facteurs physiques et climatiques, nutritionnels, psycho-sociaux, l'activité physique et l'hygiène de vie.

    L'accent est mis sur l'interaction entre tous.

    L'hypothèse suivante est avancée : la longévité normale de l'homme serait de 120 ans et le raccourcissement de la vie généralement observé serait du aux effets toxiques du milieu.

    Les FNGL seraient surtout des non-facteurs de risque et des facteurs de contre-risque...

    (résumé d'auteur).

    Mots-clés Pascal : Longévité, Vieillissement, Climat, Rayonnement, Facteur risque, Nutrition, Exercice physique, Hygiène, Corps, Mode de vie, Littérature grise, Facteur géographique, Facteur psychosocial

    Mots-clés Pascal anglais : Longevity, Ageing, Climate, Radiations, Risk factor, Nutrition, Physical exercise, Hygiene, Body, Life habit, Grey literature, Geographic factor, Psychosocial factor

    Notice produite par :
    FNG - Fondation Nationale de Gérontologie

    Cote : RAM750201779

    Code Inist : . Création : 199406.