logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Fulltext. Calciurie et oxalurie. Lithiase oxalocalcique.

    Article - En français

    Fulltext.

    Chez 1000 patients atteints de lithiase oxalocalcique, la calciurie de 24 heures a été dosée au moins 1 fois et l'oxalurie de 24 heures au moins trois fois.

    Ont été considérées comme normales une calciurie de 300 mg et une oxalurie moyenne inférieure à 38 mg.

    Globalement on trouve 48,9 ; d'hypercalciuries et 58,6 ; d'hyperoxaluries.

    On compte 25 ; de cas où calciurie et oxalurie sont normales ; 32,9 ; de cas où une hypercalciurie s'associe à une hyperoxalurie et 41,7 ; de cas où une seule anomalie est retrouvée, hypercalciurie isolée ou hyperoxalurie.

    Sont fournis également les résultats en fonction du sexe et de l'âge.

    Mots-clés Pascal : Calcium, Lithiase, Rein pathologie, Sexe, Age

    Mots-clés Pascal anglais : Calcium, Lithiasis, Renal disease, Sex, Age

    Notice produite par :
    ISMH - Laboratoire d'Hydrologie et de Climatologie

    Cote : RAM540201412

    Code Inist : . Création : 199406.