logo BDSP

Base documentaire


  1. Le médecin devant ses juges. Des malades méfiants, des magistrats sévères: la médecine est soumise à un contrôle de plus en plus serré. Progrès ou régression?

    Ouvrage - En français

    Une pince oubliée dans l'abdomen d'un malade.

    Le cauchemar de l'opéré, et celui du chirurgien!

    Si de tels cas sont heureusement rarissimes, les exemples ne cessent de se multiplier de malades (ou de leurs héritiers) mettant en cause la responsabilité de leurs médecins et les poursuivant devant les tribunaux: Le médecin a cessé d'être aux yeux de son patient un personnage omniscient, aux verdicts indiscutables, dont les seuls échecs sont dus à la fatalité ou aux lois de la nature.

    Va-t-on vers une dégradation des rapports entre malades et médecins, décourageant ceux-ci de toute initiative un peu hardie dans les traitements, Bref, va-t-on vers une régression de la science médicale, ou, au contraire, ce contrôle sourcilleux des malades et des magistrats, en sanctionnant négligences et laisser-aller, sera-t-il une source de progrès.

    La question est posée.

    Elle concerne déjà tous les médecins.

    Elle concerne aussi tous les malades, c'est-à-dire, un jour ou l'autre, chacun d'entre nous.

    (R.A.).

    Mots-clés Pascal : Médecin, Responsabilité civile, Responsabilité professionnelle, Relation médecin malade, France, Consentement

    Mots-clés Pascal anglais : Physician, Civil responsability, Occupational responsability, Physician patient relation, France, Consent

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : ENSP IB25-0002

    Code Inist : RESH. Création : 199406.