logo BDSP

Base documentaire


  1. Evaluation économique d'une innovation médicamenteuse : Le traitement de l'acné sévère par Roaccutane.

    Article - En français

    En 1985, ce sont environ 17500 malades qui ont consulté un dermatologue pour l'acné sévère.

    Le coût annuel moyen d'un traitement traditionnel de l'acné sévère, estimé à travers l'analyse de l'ensemble des consommations médicales et paramédicales de 180 cas, est de l'ordre de 3250 F pour la Collectivité, 1640 F pour la Sécurité Sociale, 1360 F pour le malade, et 480 F pour les entreprises.

    Le coût d'une cure de Roaccutane peut être estimé à 4727 F pour la Collectivité, 3361 F pour la Sécurité Sociale et 1360 F pour le malade.

    Sur le simple plan de la rationnalité économique, cette cure est préférable pour la Collectivité lorsque son efficacité dépasse 18 mois.

    En cas de guérison, le gain est important pour chacun de ces partenaires.

    De plus, les interviews des malades montrent que l'acné, lorsqu'elle n'est pas traitée efficacement, a un impact psychologique considérable car il génère un processus de dévalorisation de la personnalité qui touche les différents aspects de sa socialisation.

    (Résumé d'Auteur).

    Mots-clés Pascal : Traitement, Acné, Médicament, Coût, Maladie, Efficacité, France, 1985, Facteur psychosocial, Consommation médicale

    Mots-clés Pascal anglais : Treatment, Acne, Drug, Costs, Disease, Efficiency, France, Psychosocial factor, Medical care consumption

    Notice produite par :
    CREDES - Centre de Recherche, d'Etudes et de Documentation en Economie de la Santé (devenu IRDES)

    Cote : RAM750800185

    Code Inist : . Création : 199406.