logo BDSP

Base documentaire


  1. Pour une stratégie de prescription sélective des examens complémentaires préopératoires.

    Article - En français

    Lors de l'évaluation pré-opératoire des 3, 6 millions de sujets anesthésies chaque année en France, la prescription d'un bilan comportant parfois 12 examens complémentaires est souvent réalisée de façon systématique.

    Dans la majorité des cas, ces examens sont cliniquement injustifiés et dans ces conditions apportent peu d'informations pertinentes et n'influencent pas la décision médicale.

    Diverses évaluations permettent par ailleurs de penser qu'ils peuvent être abandonnés sans altérer la santé des patients concernés.

    Une stratégie de prescription sélective des examens complémentaires pré-opératoires adaptée au contexte clinique a été appliquée aux 3 866 patients admis pendant 1 an dans un hôpital universitaire.

    Cette stratégie a été bien acceptée par les praticiens et a permis de diminuer de 66% le nombre d'examens par rapport à la prescription systématique.

    Cette diminution s'est faite sans nuire à la santé des patients concernés.

    (Résumé d'Auteur).

    Mots-clés Pascal : Prescription, Intervention, Chirurgie, Prise décision, Médecin, Anesthésie, Centre hospitalier universitaire, Evaluation, Aide décision, Effet secondaire, Enquête, Résultat, France, 1983-1984, Examen complémentaire

    Mots-clés Pascal anglais : Prescription, Operation, Surgery, Decision making, Physician, Anesthesia, Teaching hospital, Evaluation, Decision aid, Secondary effect, Inquiry, Result, France, Complementary examination

    Notice produite par :
    CREDES - Centre de Recherche, d'Etudes et de Documentation en Economie de la Santé (devenu IRDES)

    Cote : RAM750800183

    Code Inist : . Création : 199406.