logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Les tradipraticiens ne sont pas menacés de disparition

    Article - En français

    Pour des raisons culturelles, de coût et d'accès aux soins la majorité de la population du Nigéria a recours à la médecine traditionnelle plutôt qu'à la médecine moderne: Si l'on parvenait à éliminer les aspects pernicieux de la médecine traditionnelle et si les deux systèmes collaboraient la population serait sans doute mieux desservie qu'elle ne l'est aujourd'hui.

    Des enquêtes menées auprès de membres du corps médical et des tradipraticiens ont révélé que l'un et l'autre groupe sont largement favorables à l'idée d'une intégration.

    Mots-clés Pascal : Coût, Accessibilité, Soin, Population, Médecine traditionnelle, Spécialité médicale, Pratique professionnelle, Médecin, Technologie, Qualité, Coordination, Nigéria

    Mots-clés Pascal anglais : Costs, Accessibility, Care, Population, Folk medicine, Medical specialty, Professional practice, Physician, Technology, Quality, Coordination, Nigeria

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : CIE

    Code Inist : RESH. Création : 199406.