logo BDSP

Base documentaire


  1. Fulltext. Une expérience française.

    Article - En français

    Fulltext.

    Dans les cas de dyslexie, de dysorthographie ou de dyscalculie grave, la prise en charge peut se faire dans les Maisons d'enfants à caractère sanitaire spécialisé (MCSS).

    Ces établissements médicaux du secteur « soins de réadaptation », offrent l'ensemble des prestations : prises en charge rééducatives multiples et scolarisations adaptées qui sont encore peu nombreux.

    L'auteur, directeur d'un de ces établissements, « Les Lavandes » à Orpierre, décrit les spécificités inhérentes à ce type de cadre institutionnel spécialisé.

    Le prise en charge de tous les troubles ensemble permet d'associer tous les professionnels de santé.

    La présence quotidienne des intervenants et des enfants dans l'établissement permet une répartition et une fréquence des séances adaptées, de travailler dans une réelle pluridisciplinarité, d'assurer à l'enfant un soutien psychologique et éducatif, de mieux gérer les prises en charge en soulageant parents et enfants dans leurs emplois du temps.

    Ces établissements obtiennent de bons résultats.

    L'auteur rappelle ensuite les conditions préalables pour effectuer une bonne rééducation.

    Mots-clés Pascal : Handicap, Enfant, Ecriture, Trouble langage, Dyslexie, Méthodologie, France

    Mots-clés Pascal anglais : Handicap, Child, Hand writing, Language disorder, Dyslexia, Methodology, France

    Notice produite par :
    CFES - Comité Français d'Education pour la Santé (devenu INPES)

    Cote : J.03.A.0399

    Code Inist : 002B30A03. Création : 18/05/2000.