logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Mycobacterium kansasii infection in a Paris suburb : comparison of disease presentation and outcome according to human immunodeficiency virus status.

    Article - En anglais

    CADRE : Département de la Seine-Saint-Denis, France.

    OBJECTIFS 

    Estimer l'incidence de l'infection à Mycobacterium kansasii dans ce département et comparer les caractéristiques et l'évolution de cette infection en fonction d'une éventuelle co-infection par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH).

    METHODE 

    Etude rétrospective de tous les dossiers de patients répondant aux critères d'infection à M. kansasii de l'American Thoracic Society entre 1991 et 1995.

    RESULTATS 

    Trente cinq cas (23 VIH-[66% ] et 12 VIH+[34% ]) ont été inclus, soit une incidence annuelle de 0,5/100 000.

    Les caractéristiques suivantes étaient communes aux deux groupes : 1) fréquence et prédominance des signes respiratoires et généraux, 2) rareté de l'atteinte clinique extra-respiratoire, 3) confirmation bactériologique principalement obtenue par l'analyse des prélèvements respiratoires, 4) évolution bactériologique favorable, et 5) faible mortalité attribuable à l'infection mycobactérienne.

    Les différences principales concernaient la présentation radiographique pulmonaire : les patients VIH-avaient des nodules et des lésions cavitaires des sommets alors que les patients VIH+avaient divers types d'atteintes dont des infiltrats alvéolaires, des lésions miliaires et/ou des adénopathies intrathoraciques.

    CONCLUSION 

    En dehors des différences radiographiques pulmonaires, les caractéristiques initiales et l'évolution de l'infection à M. kansasii étaient similaires chez les patients VIH+et VIH.

    Mots-clés Pascal : Mycobactériose, Bactériose, Infection, Mycobacterium kansasii, Mycobacteriaceae, Mycobacteriales, Actinomycetes, Bactérie, Homme, Paris, Ile de France, France, Europe, Pronostic, Symptomatologie, SIDA, Virose, Complication, Etude comparative, Incidence, Epidémiologie, Immunopathologie, Immunodéficit

    Mots-clés Pascal anglais : Mycobacterial infection, Bacteriosis, Infection, Mycobacterium kansasii, Mycobacteriaceae, Mycobacteriales, Actinomycetes, Bacteria, Human, Paris, Ile-de-France, France, Europe, Prognosis, Symptomatology, AIDS, Viral disease, Complication, Comparative study, Incidence, Epidemiology, Immunopathology, Immune deficiency

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 99-0471583

    Code Inist : 002B05B02O. Création : 22/03/2000.