logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Pression artérielle chez les patients drépanocytaires homozygotes.

    Article - En français

    Traduction en anglais : Blood pressure in homozygous sickle cell patients.

    Position du problème : Plusieurs études ont montré l'existence d'une hypotension relative chez les patients drépanocytaires.

    Les objectifs de ce travail étaient de comparer la pression artérielle chez des patients drépanocytaires SS et des sujets normaux AA, et d'évaluer si les mêmes variables cliniques, biologiques et socio-biographiques étaient associées au niveau de pression artérielle dans ces deux populations.

    Méthode 

    La pression artérielle a été mesurée avec une méthode oscillométrique automatique et standardisée chez 88 patients drépanocytaires (hémoglobine de type SS) et 88 sujets normaux (hémoglobine de type AA) vus au Centre Hospitalier Universitaire de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe).

    Une régression linéaire multiple de la pression artérielle moyenne (PAM) a été réalisée prenant en compte le type d'hémoglobine (variable forcée), l'age, le sexe, l'indice de masse corporelle, le pouls, le taux d'hémoglobine et des termes d'interaction entre type d'hémoglobine et les autres variables.

    Une régression a aussi été réalisée pour chaque population.

    Une stratégie de simplification pas-à-pas descendante a été utilisée pour simplifier les modèles.

    Résultats 

    Les groupes étaient similaires en ce qui concerne l'âge, la taille, la répartition par sexe et le pouls.

    La pression artérielle était significativement plus basse chez les patients drépanocytaires (pour la PAM : 81,6 mmHg chez les patients SS et 89,9 mmHg chez les sujets AA, p<10-4). (...)

    Mots-clés Pascal : Anémie hématie falciforme, Homozygotie, Pression artérielle, Epidémiologie, Mesure, Etude comparative, Adulte, Homme, France, Europe, Appareil circulatoire

    Mots-clés Pascal anglais : Sickle cell anemia, Homozygosity, Arterial pressure, Epidemiology, Measurement, Comparative study, Adult, Human, France, Europe, Circulatory system

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 99-0466931

    Code Inist : 002B19A01. Création : 22/03/2000.