logo BDSP

Base documentaire


  1. Tuberculosis due to Mycobacterium bovis in the Australian population : DNA typing of isolates, 1970-1994.

    Article - En anglais

    CADRE : Cas bactériologiquement confirmés de maladie due à Mycobacterium bovis dans la population australienne.

    OBJECTIF 

    Evaluer les techniques d'empreintes digitales de l'ADN utilisées habituellement pour M. bovis sur les isolats provenant de sujets humains et déterminer dans quelle mesure ces techniques sont utiles pour préciser l'origine de l'infection humaine.

    SCHEMA 

    Les souches de M. bovis isolées entre 1970 et 1994 ont été obtenues dans cinq laboratoires de référence australiens.

    L'on a utilisé quatre techniques d'empreintes digitales de l'ADN, en l'occurrence la Southern hybridation avec trois sondes différentes (la séquence d'insertion IS6110, la séquence polymorphique riche en GC IPGRSI, la répétition directe DR], ainsi que le spoligotypage basé sur une méthode de PCR.

    RESULTATS 

    Les méthodes RFLP (PGRS, DR et IS6110) ont permis d'identifier respectivement 32,22 et 14 types différents dans les 45 isolats disponibles.

    Le spoligotypage a identifié 18 types différents.

    Si l'on combine toutes les méthodes, l'on a identifié 41 souches différentes.

    Des différences nettes ont été observées entre les nombreux isolats provenant de patients nés en Australie et ceux de patients nés à l'étranger.

    CONCLUSIONS 

    La méthode RFLP PGRS s'est avérée la plus efficace pour le typage des souches humaines, mais pour augmenter au maximum la sensibilité l'on recommande une combinaison de méthodes. (...)

    Mots-clés Pascal : Tuberculose, Mycobactériose, Bactériose, Infection, Mycobacterium bovis, Mycobacteriaceae, Mycobacteriales, Actinomycetes, Bactérie, Homme, Australie, Océanie, Polymorphisme longueur fragment restriction, Méthode fingerprint, Diagnostic, Etiologie

    Mots-clés Pascal anglais : Tuberculosis, Mycobacterial infection, Bacteriosis, Infection, Mycobacterium bovis, Mycobacteriaceae, Mycobacteriales, Actinomycetes, Bacteria, Human, Australia, Oceania, Restriction fragment length polymorphism, Fingerprint method, Diagnosis, Etiology

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 99-0460016

    Code Inist : 002B05B02O. Création : 22/03/2000.