logo BDSP

Base documentaire


  1. Que penser du Subutex ?

    Article - En français

    La prescription de Subutex est maintenant en place depuis plus de trois ans.

    Elle a apporté un soulagement aux médecins comme aux usagers.

    Les premiers ayant un opiacé à prescrire sans transgresser les règles professionnelles ou encourir des sanctions, aux seconds exténués par la recherche d'une héroïne de mauvaise qualité et, pour une partie, épuisés par la précarité de leurs conditions de vie ou de leur santé.

    La croissance soutenue et régulière sur trois ans des ventes de subutex en officine témoigne à la fois de la demande des usagers et de la volonté des médecins de continuer à prescrire.

    Cependant, cette situation fait se poser des questions auxquelles tente de répondre l'auteur :

    • cette substitution permet-elle aux usagers de prendre leurs distances avec les produits illicites ?

    • la substitution par le Subutex réduit-elle la mortalité dans un groupe où l'overdose mortelle est la cause de décès la plus fréquente (ORS-IDF, 1998) ?

    • le Subutex réduit-il les comportements à risque en matière de transmission du VIH et du VHC ?

    L'auteur préconise d'aller vers des innovations institutionnelles car on retrouve là une problématique beaucoup plus large de l'évolution du système de soins. (...)

    Mots-clés Pascal : Donnée statistique, Opium, Substitution, Toxicomanie, Hépatite virale C, Virus immunodéficience humaine

    Mots-clés Pascal anglais : Statistical data, Opium, Substitution, Drug addiction, Viral hepatitis C, Human immunodeficiency virus

    Logo du centre Notice produite par :
    Observatoire Régional de Santé d'Ile-de-France

    Cote : ORS0001979, R

    Code Inist : 002B30A11. Création : 22/03/2000.