logo BDSP

Base documentaire


  1. Fulltext. Le botulisme au Royaume-Uni.

    Article - En français

    Fulltext.

    Au Royaume-Uni, le botulisme d'origine alimentaire et le botulisme du nourrisson sont rares et aucun cas de botulisme par blessure n'a été rapporté.

    Les premiers cas de botulisme d'origine alimentaire notifiés au Royaume-Uni remontent à 1922.

    Ils étaient liés à la consommation de produits aussi bien commerciaux que préparés artisanalement.

    Ils concernaient 8 personnes, toutes décédées, puis une dizaine d'autres foyers touchant 50 personnes dont 11 décédées.

    Un foyer plus important de botulisme alimentaire est survenu au Royaume-Uni en 1989 : 27 personnes étaient touchées et une décédée.

    Plusieurs raisons peuvent expliquer la faible incidence du botulisme d'origine alimentaire au Royaume-Uni.

    Le plus important est, sans doute, le fait que la conservation artisanale des aliments non acides, comme la viande, le poisson et les légumes, par des méthodes autres que la congélation, est fortement découragée et devenue rare.

    En effet, avant le foyer survenu en 1988 et lié à des bocaux de champignons préparés artisanalement en Italie, le dernier foyer dont l'origine était une conserve artisanale date de 1949.

    Pour ce qui est du botulisme du nourrisson, le premier cas, en dehors des Etats-Unis, a été déclaré au Royaume-Uni en 1978.

    Le miel est le seul aliment dont le lien avec le botulisme du nourrisson avait pu alors être mis en évidence par les tests de laboratoire et les études épidémiologiques.

    Mots-clés Pascal : Alimentation, Botulisme, Historique, Nourrisson, Epidémiologie, Surveillance sanitaire, Essai, Royaume Uni, Laboratoire

    Mots-clés Pascal anglais : Feeding, Botulism, Case history, Infant, Epidemiology, Sanitary surveillance, Test, United Kingdom, Laboratory

    Logo du centre Notice produite par :
    Observatoire Régional de Santé d'Ile-de-France

    Cote : ORS0001784, R

    Code Inist : 002B30A11. Création : 22/03/2000.