logo BDSP

Base documentaire


  1. Quand se rencontrent la biométéorologie et le droit : vagues de chaleur et mortalité psychiatrique à New-York.

    Article - En français

    Les décès de malades dans les hôpitaux psychiatriques publiés de la région de New-York au cours de vagues de chaleur et durant des périodes témoins, de 1950 à 1984, ont été comparés à ceux de l'ensemble de la population de l'agglomération New-Yorkaise.

    Il en ressort que le risque de mourir pendant une vague de chaleur est deux fois plus élevé à l'hôpital psychiatrique que dans la population tout venant.

    Le risque était déjà majoré dans les années 50, avant l'introduction des psychotropes ; il était même plus élevé qu'il ne l'est aujourd'hui ; mais c'est dans les années 70 qu'il a culminé, à l'époque où ces médicaments étaient prescrits à doses très élevées.

    De 1980 à 1984, le risque relatif a considérablement diminué.

    On en conclut que les maladies mentales et la chimiothérapie psychiatrique renforcent puissamment la probabilité de succomber au décours des périodes caniculaires, mais que des mesures préventives permettent presque d'éliminer le risque.

    La question de la responsabilité médicale en ce domaine n'en reste pas moins posée avec acuité.

    Mots-clés Pascal : Biométéorologie, Chaleur, Mortalité, Psychiatrie, Médecin, Responsabilité professionnelle, Etats Unis

    Mots-clés Pascal anglais : Biometeorology, Heat, Mortality, Psychiatry, Physician, Occupational responsibility, United States

    Notice produite par :
    ISMH - Laboratoire d'Hydrologie et de Climatologie

    Cote : 2663

    Code Inist : 002B30A11. Création : 22/03/2000.