logo BDSP

Base documentaire


  1. Mûrir ou pourrir ? Le vieillissement chez Schakespeare, Keats et Beckett.

    Article - En français

    Dans Le Roi Lear, Shakespeare poussa à l'extrême la conception classique du vieillissement comme une déchéance physique et mentale résumant tout le tragique de la vie humaine.

    Keats s'achemina à travers ses odes à la contrethèse romantique du vieillissement comme un mûrissement qui culmine dans la mort.

    Beckett, en moderniste exemplaire, renoua avec la version classique du vieillissement dans La dernière bande tout en reconcevant le vieillir comme une désintégration croissante où l'identité personnelle même s'effrite.

    Mots-clés Pascal : Littérature, Personne âgée, Sénescence, Activité, Art, Bibliographie, Représentation mentale, Mort, Grande Bretagne

    Mots-clés Pascal anglais : Literature, Elderly, Senescence, Activity, Art, Bibliography, Mental representation, Death, Great Britain

    Notice produite par :
    FNG - Fondation Nationale de Gérontologie

    Cote : 12284, FNCOLL

    Code Inist : 002B30A11. Création : 22/03/2000.