logo BDSP

Base documentaire


  1. The better part of valour : the politics of French Welfare Reform.

    Article - En anglais

    Cet article teste la notion de Paul Pierson « d'éviter d'être blâmé » dans les politiques de réduction « retrenchment » des systèmes de protection sociale dans le cas du modèle français caractérisé par l'importance de l'Etat.

    Dans une analyse comparative des réformes de la santé et des pensions menées par Edouard Balladur et Alain Juppé, cet article conclut que la force de l'Etat crée à la fois des atouts et des désavantages pour entreprendre des politiques de « retrenchment ».

    En particulier, il avance que du fait des engagements politiques créés par l'autonomie de l'état en France, la mise en ouvre de réformes a dépendu de choix judicieux tant en matière de contenu que de style de la part des élites.

    L'autonomie de l'Etat peut réduire, et même être opposée, à la capacité de l'Etat de mener des politiques de « retrenchment ».

    De ce fait, tant le style politique que les dispositions substantielles d'efforts politiques particuliers peuvent jouer un rôle crucial pour compenser les engagements politiques qui sont inhérents au processus de réduction de la protection sociale et particulièrement sensibles dans des contextes avec nombre réduit de décideurs politiques.

    Mots-clés Pascal : Protection sociale, Modèle, Politique sanitaire, Administration publique, Gouvernement, France

    Mots-clés Pascal anglais : Welfare aids, Models, Health policy, Civil service, Government, France

    Notice produite par :
    CREDES - Centre de Recherche, d'Etudes et de Documentation en Economie de la Santé (devenu IRDES)

    Cote : 19290, P91

    Code Inist : 002B30A11. Création : 22/03/2000.