logo BDSP

Base documentaire


  1. Trends in the noninjested use of heroin and factors associated with the transition to injecting.

    Chapitre - En anglais

    Traduction en français : Les tendances des pratiques de non-injection lors de l'usage d'héroïne et les facteurs associés à la transition vers l'injection.

    Les pratiques de non-injection chez les usagers d'héroïne ont tendance à s'accroître et ce pour plusieurs raisons : une amélioration de la qualité de l'héroïne, une meilleure connaissance des risques liés à l'injection et l'usage concomitant de crack et d'héroïne.

    Les non-injecteurs connaissent également des problèmes sanitaires d'ordre respiratoire ou neurobiologique mais aussi des risques de contamination par le sida et les hépatites par voie sexuelle.

    Les non-injecteurs ont une vision très négative des injecteurs, ce qui n'empêche pas certains de passer ensuite à des pratiques d'injection.

    Ce passage peut s'expliquer par des raisons économiques mais aussi personnelles et relationnelles comme les réseaux de connaissance ou la pression des pairs.

    Ce moment de la transition vers l'injection est fortement risqué concernant la contamination par le sida.

    Mots-clés Pascal : Toxicomanie, Héroïne, Initiation, Virus immunodéficience humaine, Santé, Représentation sociale, Facteur risque, Contamination, Epidémiologie, Injection

    Mots-clés Pascal anglais : Drug addiction, Heroin, Initiation, Human immunodeficiency virus, Health, Social representation, Risk factor, Contamination, Epidemiology, Injection

    Notice produite par :
    Toxibase

    Cote : 22177

    Code Inist : 002B30A11. Création : 14/12/1999.