logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Intérêts et limites de la mise en place d'un suivi sanitaire dans le cadre de la réutilisation agricole des eaux usées traitées de l'agglomération clermontoise.

    Thèse/mémoire - En français

    La réutilisation des eaux usées pose la question du risque sanitaire et de la surveillance épidémiologique en découlant.

    Nous proposons, appliqué au cas de Clermont-Ferrand, une démarche épidémiologique et environnementale visant à garantir la sécurité des populations exposées (environnante et agricole).

    Quatre systèmes d'information ont été mis en place : deux réseaux sentinelles (l'un de 15 médecins généralistes, l'autre de 7 pharmaciens) pour le suivi de la population environnante et des enquêtes descriptives et longitudinales auprès des écimeurs de maïs d'une part et des adhérents au réseau d'irrigation d'autre part.

    La démarche environnementale repose sur le suivi analytique de la qualité de l'eau utilisée pour l'irrigation et une étude sur les aérosols dus à l'aspersion.

    Aucun pic épidémique n'a été mis en évidence.

    Quelques cas groupés ont été identifiés, ils sont bénins et ne relèvent pas d'une transmission hydrique.

    L'enquête sur les écimeurs de maïs a permis d'objectiver la prévalence notable d'érythèmes solaires, urticaires, démangeaisons et piqûres d'insectes.

    L'enquête auprès des irrigants n'a pas révélé l'apparition de symptômes particuliers.

    La qualité bactériologique des eaux réutilisées est conforme aux recommandations du Conseil Supérieur d'Hygiène Publique de France (<103 coliformes thermotolérants/100 ml). (...)

    Mots-clés Pascal : Eau usée, Risque, Epidémiologie, Surveillance sanitaire, Aérosol, Agriculture, Réutilisation, Réseau, Collecte donnée, Qualité eau, Analyse chimique, Eau

    Mots-clés Pascal anglais : Waste water, Risk, Epidemiology, Sanitary surveillance, Aerosols, Agriculture, Reuse, Network, Data gathering, Water quality, Chemical analysis, Water

    Notice produite par :
    ORS Auvergne - Observatoire Régional de la Santé d'Auvergne

    Cote : 3144

    Code Inist : 002B30A11. Création : 14/12/1999.