logo BDSP

Base documentaire


  1. Des indices Atmo médiocres 57 jours par an dans les grandes villes, surtout l'été.

    Article - En français

    Calculé par 49 agglomérations en France, l'indice Atmo permet de caractériser quotidiennement la qualité de l'air moyenne des agglomérations.

    Si, en moyenne, entre 1992 et 1998, les indices restent médiocres* 57 jours par an, essentiellement en été, c'est l'ozone qui en est le principal responsable, d'abord à cause de la circulation automobile.

    Dans le Sud, cette moyenne peut atteindre un jour sur trois.

    Tous les polluants peuvent intervenir.

    Dans ce cas, les impacts sur la santé sont renforcés par l'effet cumulé des différents polluants.

    Les actions menées par les pouvoirs publics visent à améliorer le réseau de surveillance, sensibiliser le public et limiter le poids de la voiture individuelle dans les transports urbains.

    Mi-juillet, seize agglomérations avaient arrêté leur plan de déplacement urbain prévu par la loi sur l'air de décembre 1996. (R.A.) *le qualificatif médiocre concerne les indices supérieurs ou égaux à 6.

    Mots-clés Pascal : Pollution air, Milieu urbain, France, Transport urbain, Indicateur, Air, Analyse chimique

    Mots-clés Pascal anglais : Air pollution, Urban environment, France, Urban transportation, Indicator, Air, Chemical analysis

    Notice produite par :
    ORS Auvergne - Observatoire Régional de la Santé d'Auvergne

    Code Inist : 002B30A11. Création : 14/12/1999.