logo BDSP

Base documentaire


  1. L'emploi des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) en Belgique : analyse rétrospective.

    Article - En français

    Deux facteurs importants de la croissance des dépenses des soins de santé en Belgique sont l'évolution démographique et le progrès technologique.

    Ceux-ci expliquent probablement l'inquiétude concernant le financement public de la classe pharmacothérapeutique des AINS car : le vieillissement de la population pourrait entraîner une consommation plus importante de ces médicaments, cette classe thérapeutique fait l'objet de nombreuses innovations (plus coûteuses).

    L'étude IBES (1997) sur l'impact de l'évolution démographique sur les dépenses INAMI pour médicaments dans le secteur ambulatoire a cependant démontré que, sur une période de 10 ans, la part relative des dépenses pour AINS a chuté de quasiment 50%. Cette évolution a fait l'objet d'une analyse plus approfondie et a été actualisée.

    Mots-clés Pascal : Médicament, Innovation, Coût, Age, Prescription, Consommation, Analyse avantage coût, Analyse coût efficacité, Dépense, Santé, Evolution, Belgique

    Mots-clés Pascal anglais : Drug, Innovation, Costs, Age, Prescription, Consumption, Cost benefit analysis, Cost efficiency analysis, Expenditure, Health, Evolution, Belgium

    Notice produite par :
    CREDES - Centre de Recherche, d'Etudes et de Documentation en Economie de la Santé (devenu IRDES)

    Cote : 18343, P106

    Code Inist : 002B30A11. Création : 14/12/1999.