logo BDSP

Base documentaire


  1. Centralisation des préparations de cytostatiques. La technologie des isolateurs.

    Article - En français

    La reconstitution des cytostatiques ou médicaments anticancéreux en milieu hospitalier est encore bien souvent à la charge du personnel infirmier.

    Aussi, les risques auxquels ce dernier est exposé ainsi que le manque de protection individuelle ont-ils contribué à la mise en place d'une nouvelle organisation, sous la responsabilité de la pharmacie : l'unité de reconstitution centralisée.

    Cette organisation répond efficacement aux exigences de qualité de la préparation au travers d'une mise en place de procédures et de contrôles, à la protection du personnel avec l'utilisation de technologies adaptées à la protection de l'environnement.

    De plus, si cette dernière nécessite un investissement pouvant aller de 350kF environ pour les petites unités à plus de 1,5 MF pour les plus grandes, elle permet, dans certains cas, de réaliser des économies sur le budget consacré aux médicaments.

    Une des technologies utilisées au sein des unités de reconstitution des cytostatiques est l'isothechnie où les préparations sont reconstituées dans des enceintes stériles en PVC ou en plexiglas s'adaptant suivant les besoins à la demande des utilisateurs.

    Ce travail a été réalisé au centre hospitalier Paul-Brousse, à Villejuif.

    Cop. 1999 Elsevier, Paris.

    Mots-clés Pascal : Anticancéreux, Centralisation, Infirmier, Equipement biomédical, Sécurité, Hygiène travail, Sécurité travail, Hôpital, Milieu professionnel, Risque, Prévention accident

    Mots-clés Pascal anglais : Antineoplastic agent, Centralization, Nurse, Biomedical equipment, Safety, Occupational hygiene, Work safety, Hospital, Occupational environment, Risk, Accident prevention

    Logo du centre Notice produite par :
    Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) - Réseau documentaire

    Code Inist : 002B30A11. Création : 14/12/1999.