logo BDSP

Base documentaire


  1. L'adoption des enfants atteints de trisomie 21 : un travail sur la différence.

    Thèse/mémoire - En français

    Pourquoi seulement 10% des pupilles de l'état atteints de trisomie 21 sont adoptés lorsqu'ils sont confiés à l'Aide Sociale à l'Enfance, alors que 90% le sont par l'intermédiaire des oeuvres ?

    L'hypothèse de l'auteur est qu'un des éléments directeurs du projet d'adoption est le traitement des représentations de l'enfant handicapé atteint de trisomie 21 par l'ensemble des acteurs de l'adoption : les parents adoptifs, les professionnels de l'Aide Sociale à l'Enfance, et les personnes travaillant dans les oeuvres d'adoption.

    L'auteur dresse tout d'abord les lignes directrices de l'adoption et les bases relatives à la trisomie 21.

    Puis l'analyse des entretiens montre que les adoptants ont une image d'un enfant idéal, loin du handicap, et que les professionnels de l'adoption ont une représentation de la trisomie 21 figée sur ses aspects négatifs.

    L'auteur pose la question d'une formation des professionnels sociaux, médicaux, paramédicaux qui devrait confronter leurs représentation du handicap à celles des adoptants, et insiste sur l'importance du partenariat entre l'Aide sociale à l'Enfance et les oeuvres d'adoption.

    Mots-clés Pascal : Arriération mentale, Handicap, Adoption, Enfant, Représentation sociale, Trisomie, Maladie, Représentation mentale, Aide sociale

    Mots-clés Pascal anglais : Mental retardation, Handicap, Adoption, Child, Social representation, Trisomy, Disease, Mental representation, Social help

    Logo du centre Notice produite par :
    Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) - Réseau documentaire

    Code Inist : 002B30A11. Création : 14/12/1999.