logo BDSP

Base documentaire


  1. Que faut-il faire : quand il n'y a plus rien à faire ? Le respect du corps décédé.

    Thèse/mémoire - En français

    Est-ce que le soignant croyant aborde la mort plus sereinement et l'approche du corps décédé ne l'effraie-t-il pas ?

    A partir de cette hypothèse de recherche l'auteur s'interroge : Demandons-nous si la philosophie et le religiosité peuvent être des stratégies pertinentes adoptées par les soignants pour prendre la mort moins anxiogène ?

    Après avoir rappelé les définitions et les critères de la mort, l'auteur aborde l'évolution de la mort dans la société pour prendre en charge le corps décédé.

    Dans la deuxième partie, l'analyse des entretiens met en évidence des pratiques différentes face au corps mort.

    Sont-elles dues à des différences entre services hospitaliers, entre individus d'un même service, ou sont-elles la conséquence d'une politique de service ou d'une attitude individuelle ?

    La troisième partie propose des pistes de réflexion.

    (Extrait de l'intro.).

    Mots-clés Pascal : Mort, Hôpital, Douleur morale, Personnel sanitaire, Travailleur social, Comportement, Croyance, Religion, Rôle professionnel, Formation permanente, Soin palliatif, Gérontologie, Deuil, Littérature grise

    Mots-clés Pascal anglais : Death, Hospital, Mind pain, Health staff, Social worker, Behavior, Belief, Religion, Occupational role, Continuing education, Palliative care, Gerontology, Mourning, Grey literature

    Logo du centre Notice produite par :
    Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) - Réseau documentaire

    Code Inist : 002B30A11. Création : 14/12/1999.