logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Prévention du risque allergique respiratoire professionnel.

    Article, Communication - En français

    Traduction en anglais : Prevention of the occupational risk of respiratory allergy. National Meeting of the société d'allergologie et d'immunologie clinique, Grenoble, 10-12 juin 1999.

    Journées nationales de la société française d'allergologie et d'immunologie clinique. National Meeting of the société d'allergologie et d'immunologie clinique. Grenoble, FRA, 1999/06/10.

    L'exigence de prévention s'inscrit dans différentes situations avec l'affirmation qu'une allergie respiratoire professionnelle n'est pas une fatalité.

    Pour des sujets asymptomatiques exposés à des substances asthmogènes, la prévention vise en premier lieu à modifier les conditions de travail en diminuant ou supprimant le risque : changement de molécules ou transformation du procédé, captage et aspiration des polluants à la source, complété s'il y a lieu par le port de protections individuelles.

    L'approche des facteurs déclenchants publiés dans la littérature est une aide indiscutable.

    La pratique de tests aux pneumallergènes courants effectués à l'embauche n'a aucun fondement démontré.

    La stratégie n'est pas superposable devant l'apparition de cas sporadiques ou épidémiques : faut-il maintenir le sujet en modifiant de façon draconienne et impérative les expositions ?

    Ou à l'inverse faut-il proposer une éviction totale du sujet par mutation, voire exclusion professionnelle ?

    Une approche est proposée aussi bien pour un asthme que pour une alvéolite.

    Enfin le cas des adolescents et des adultes atopiques, symptomatiques ou non, souhaitant travailler dans des métiers dits à risques, exige une décision au cas par cas.

    Elle ne saurait justifier une exclusion a priori, même pour des expositions à des substances de haut poids moléculaire.

    Mots-clés Pascal : Asthme, Allergie, Pneumopathie interstitielle, Allergène, Exposition professionnelle, Prévention, Facteur risque, Homme, Appareil respiratoire pathologie, Bronchopneumopathie obstructive, Immunopathologie, Médecine travail, Poumon pathologie, Alvéolite allergique extrinsèque

    Mots-clés Pascal anglais : Asthma, Allergy, Interstitial pneumonitis, Allergen, Occupational exposure, Prevention, Risk factor, Human, Respiratory disease, Obstructive pulmonary disease, Immunopathology, Occupational medicine, Lung disease, Extrinsic allergic alveolitis

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 99-0309548

    Code Inist : 002B06C02. Création : 16/11/1999.