logo BDSP

Base documentaire


  1. Création d'une unité de radiopharmacie au sein d'un nouveau service de médecine nucléaire.

    Article, Communication - En français

    Traduction en anglais : Setting up a radiopharmacy unit within a new department of nuclear medecine.

    HOPIPHARM'98 Congrès National des Pharmaciens des Hôpitaux. Lyon, FRA, 1998/05/27.

    Initialement, les produits radiopharmaceutiques étaient soumis uniquement aux directives Euratom relatives à la protection radiologique des personnes.

    Selon l'arrêté du 26 mars 1974 (modifié le 15 octobre 1992), dans le cadre d'une utilisation in vivo, seul le médecin nucléaire est autorisé à acquérir, détenir et utiliser ces produits.

    Depuis la Loi du 8 décembre 1992, les produits radiopharmaceutiques sont entrés dans le monopole pharmaceutique, la pharmacie à usage intérieur doit assurer pour ces médicaments toutes les missions qui lui sont attribuées par le code de la Santé publique.

    Actuellement ces produits sont donc soumis à une double réglementation qui est liée à leur statut de médicament et à l'autorisation nominative de détenir et d'utiliser des radioéléments artificiels en sources non scellées.

    La création d'un service de médecine nucléaire doit dorénavant inclure dans sa structure une unité de radiopharmacie pour répondre aux obligations réglementaires existantes.

    Mots-clés Pascal : Pharmacie hospitalière, Produit radioisotopique, Médecine nucléaire, Organisation, Conception, Fonctionnement, France, Europe, Conformisme

    Mots-clés Pascal anglais : Hospital pharmacy, Radiopharmaceuticals, Nuclear medicine, Organization, Design, Running, France, Europe, Conformity

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 99-0188651

    Code Inist : 002A08F05. Création : 16/11/1999.