logo BDSP

Base documentaire


  1. Quels objectifs pour une mission humanitaire de chirurgie plastique reparatrice ? Chirurgie plastique humanitaire.

    Article - En français

    Traduction en anglais : What are the objectives of a humanitarian plastic and reconstructive surgery mission ? Humanitarian plastic surgery.

    Quelle est la place de la chirurgie plastique réparatrice au sein de la chirurgie générale dans les pays en voie de développement ?

    Une expérience personnelle limitée (15 missions, 220 opérés), celle plus importante de collègues ayant une pratique sur place de plusieurs années peuvent être le point de départ d'une réflexion.

    De la chirurgie générale qui représentait 80% de l'activité dans les années 70, l'activité s'est déplacée vers une chirurgie spécialisée.

    L'analyse du type des interventions montre que les gestes simples (greffes cutanées, autoplasties locales) sont les plus utilisés.

    Une chirurgie plastique « de base » répond au mieux aux possibilités locales et aux besoins vrais d'une population.

    Les auteurs dressent un tableau de la demande habituellement rencontrée au cours de leurs missions (Afrique, Asie du Sud-Est).

    L'accent est mis sur une implication au long cours, sur un même site, avec une même équipe, avec un même programme pour savoir transmettre un enseignement, et pour nous-mêmes reconnaître la richesse d'un monde autre.

    Mots-clés Pascal : Chirurgie plastique, Pratique professionnelle, Chirurgie, Spécialité médicale, Pays en développement, Activité professionnelle, Enseignement, Mission professionnelle, Homme

    Mots-clés Pascal anglais : Plastic surgery, Professional practice, Surgery, Medical specialty, Developing countries, Professional activity, Teaching, Professional mission, Human

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 99-0150234

    Code Inist : 002B25N. Création : 16/11/1999.