logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Fécondité, planification familiale et prise de décision au sein du couple : le cas du Cameroun.

    Article - En français

    La société africaine et camerounaise en particulier a toujours accordé de l'importance au mariage et à la procréation.

    La descendance nombreuse est souvent désirée par l'homme et par la femme.

    En Afrique, la fécondité a atteint un niveau très élevé si bien que vers la fin des années 80, on a assisté à la prolifération des politiques et des programmes de planification familiale dans de nombreux pays.

    Au Cameroun, ces programmes de population prônent la parenté responsable, la sauvegarde de la santé de la mère et de l'enfant.

    Des centres de planification familiale ont été installés dans presque tout le pays.

    On constate malheureusement que seule la femme a été le groupe cible de ces programmes.

    La fécondité des mariages est beaucoup influencée par les caractéristiques des conjoints en particulier celles du mari.

    La société camerounaise en général étant du type patriarcal, l'homme est au centre de décision dans le foyer conjugal.

    On peut s'attendre à ce que son désir en matière de fécondité puisse prévaloir.

    Sous l'impulsion des organisations internationales et non gouvernementales, les actions en faveur de la promotion de la femme se multiplient.

    La femme prend de plus en plus conscience du danger et des conséquences sur la santé familiale de la soumission « aveugle » à son mari en matière de procréation.

    On devrait s'attendre à ce que des discussions sur le nombre d'enfants à procréer et sur la pratique des méthodes de planification familiale s'instaurent au sein des couples.

    Mots-clés Pascal : Afrique, Cameroun, Société, Couple, Fécondité, Planning familial, Statut, Femme, Homme, Naissance

    Mots-clés Pascal anglais : Africa, Cameroon, Society, Couple, Fecundity, Family planning, Status, Woman, Human, Birth

    Logo du centre Notice produite par :
    ENSP - Ecole nationale de la santé publique (devenue EHESP)

    Cote : 98 V

    Code Inist : 002B30A01C. Création : 16/11/1999.