logo BDSP

Base documentaire


  1. Fulltext. Les orientations gouvernementales récentes et l'expression de la demande de soins.

    Article - En français

    Fulltext.

    Venant à la suite d'une série de « plans de modération » des dépenses d'assurance maladie qui ont entraîné la baisse de la couverture des soins par la Sécurité sociale et qui ont eu des succès éphémères, le plan Juppé constitue une rupture.

    Il se concentre avec raison sur une politique de l'offre, évite des nouveaux déremboursements, confère un rôle plus éminent au Parlement, insiste sur la maîtrise médicalisée des dépenses.

    Ses principaux défauts tiennent à l'absence de mécanismes efficaces sur le plan économique pour maîtriser la croissance des dépenses de santé et à la sous-estimation du temps nécessaire pour que le s changements de comportement des professionnels de santé, voire des patients, aient des effets financiers importants.

    Sans vraiment affirmer son choix, la politique du gouvernement Jospin s'inscrit dans la continuité du plan Juppé.

    Elle en conserve certes les avantages.

    Elle en garde aussi les inconvénients : insuffisance des mécanismes économiques, sur-estimation des procédés comptables...

    Des pistes fructueuses, changements dans le mode de rémunération des praticiens, régulation de leur implantation, généralisation des filières de soins... ne sont pas (ou pas assez) suivies.

    Mots-clés Pascal : France, Gouvernement, Protection sociale, Politique sanitaire, Contrôle, Dépense

    Mots-clés Pascal anglais : France, Government, Welfare aids, Health policy, Check, Expenditure

    Logo du centre Notice produite par :
    ENSP - Ecole nationale de la santé publique (devenue EHESP)

    Cote : 98/12 V

    Code Inist : 002B30A07. Création : 16/11/1999.