logo BDSP

Base documentaire


  1. Does intensive outpatient cocaine treatment reduce aids risky behaviors.

    Article - En anglais

    Traduction en français : Un traitement intensif ambulatoire de la cocaïne, peut-il réduire les comportements à risque relatifs au sida.

    Cette étude a pour but d'examiner les caractéristiques de 447 cocaïnomanes, en première admission dans un traitement ambulatoire, pour établir s'il y a une réduction des comportements à risque dans les six mois après l'admission ; et pour déterminer si une diminution des comportements à risque était corrélée aux caractéristiques des patients.

    Dans cet échantillon, les cocaïnomanes qui avaient un comportement à haut risque n'étaient pas caractérisés par un profil démographique spécifique ou par un manque de connaissance sur le VIH/Sida.

    Après 9 mois de suivi du traitement, les comportements à risque mesurés par le RAB ont chuté significativement.

    Bien que les comportements à risque n'étaient pas associés avec le type ou la durée du traitement, ils étaient associés à la baisse de l'usage de drogues.

    Les personnes dont le comportement à risque a baissé sont celles qui ont également diminué leur consommation de drogue.

    Voir le résumé en anglais

    Mots-clés Pascal : Toxicomanie, Population, Risque élevé, Virus immunodéficience humaine, Traitement, Cocaïne, SIDA

    Mots-clés Pascal anglais : Drug addiction, Population, High risk, Human immunodeficiency virus, Treatment, Cocaine, AIDS

    Notice produite par :
    Toxibase

    Cote : 21555

    Code Inist : 002B30A11. Création : 06/10/1999.