logo BDSP

Base documentaire


  1. Physiopathologie du syndrome d'alcoolisme foetal. Toxicité de l'alcool sur le cerveau du foetus : données récentes.

    Article - En français

    Le syndrome d'alcoolisme foetal comporte trois signes typiques : une dysmorphie faciale, un retard de croissance intra-utérin et des anomalies neurologiques.

    Le SAF est responsable à long terme d'un retard du développement mental qui peut aller du déficit cognitif léger avec syndrome hyperkinétique, d'un déficit attentionnel et une labilité émotionnelle à une insuffisance mentale sévère.

    Plus récemment, il a été démontré que la consommation modérée d'alcool pendant la grossesse est également toxique pour le développement du cerveau et provoque des déficits fonctionnels.

    L'étude des mécanismes physiopathologiques sur le plan anatomique, histologique et moléculaire montrent que l'alcool perturbe les multiples étapes du développement du cerveau.

    Le SAF représente la première cause de retard mental non-génétique dans les pays occidentaux.

    Mots-clés Pascal : Ethanol, Syndrome alcoolique foetal, Gestation, Femme, Séquelle, Physiologie, Foetus, Développement psychomoteur, Encéphale

    Mots-clés Pascal anglais : Ethanol, Fetal alcohol syndrome, Pregnancy, Woman, Sequela, Physiology, Fetus, Psychomotor development, Brain (vertebrata)

    Notice produite par :
    MRPS - Maison régionale de la promotion de la santé (devenue GRPS)

    Cote : 00415

    Code Inist : 002B30A03C. Création : 06/10/1999.