logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Psychiatrists'documentation of informed consent.

    Article - En anglais

    Objectif 

    La présente étude a été menée afin de déterminer les attitudes et comportements courants à l'égard du consentement éclairé aux médicaments antipsychotiques et de la documentation du processus du consentement éclairé dans les dossiers des patients.

    Méthode 

    Trente psychiatres traitant au moins 10 patients à l'aide d'antipsychotiques ont été choisis dans des hôpitaux d'enseignement et autres établissements.

    Les cliniciens ont rempli un questionnaire sur leurs attitudes et comportements à l'égard de la documentation du consentement éclairé et des antipsychotiques.

    Les dossiers des médecins ont été examinés pour s'assurer de la présence de la documentation.

    Résultats 

    Les psychiatres déclarent documenter parfois le processus du consentement éclairé.

    L'examen des dossiers révèle qu'en moyenne, chaque psychiatre a de la documentation dans 23% des dossiers.

    Les médecins affiliés à un hôpital d'enseignement ou qui consacrent plus de temps à la lecture de revues médicales sont plus enclins à documenter le processus du consentement éclairé.

    Conclusions 

    Les médecins ayant recours aux antipsychotiques dans leur pratique n'ont pas l'habitude de documenter le processus du consentement éclairé dans les dossiers des patients.

    Ils devraient toutefois y accorder plus d'attention, étant donné qu'il s'agit de la seule preuve du consentement éclairé.

    Mots-clés Pascal : Prescription médicale, Neuroleptique, Psychotrope, Prise décision, Chimiothérapie, Traitement, Psychiatre, Pratique professionnelle, Consentement éclairé, Personnel sanitaire, Santé mentale, Homme

    Mots-clés Pascal anglais : Medical prescription, Neuroleptic, Psychotropic, Decision making, Chemotherapy, Treatment, Psychiatrist, Professional practice, Informed consent, Health staff, Mental health, Human

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 99-0078226

    Code Inist : 002B02B03. Création : 31/05/1999.