logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Le profil pharmacocinétique de l'hormone de croissance permet-il de prédire la réponse au traitement ?

    Article, Communication - En français

    Traduction en anglais : Do growth hormone absorption kinetics help to predict the response to treatment ? Endocrinology in children.

    Symposium franco-italien d'endocrinologie pédiatrique. Naples, ITA, 1997/11/08.

    La pharmacocinétique de l'hormone de croissance recombinante (GHr) après injection sous-cutanée a été étudiée chez neuf enfants prépubères porteurs d'un déficit en GH au cours des 12 heures suivant la première injection du traitement substitutif de GHr.

    Les taux sériques de GH ont été évalués au moyen de quatre méthodes : méthode immunofonctionnelle, méthode immunofluorométrique, et deux méthodes biologiques sur cellules Nb2.

    Les résultats montraient un profil pharmacocinétique très proche quelle que soit la méthode de dosage utilisée avec un pic atteint 2 à 6 heures après l'injection sous-cutanée de GHr ; cependant, il existait de grandes variations individuelles dans l'amplitude des pics qui s'associaient à des variations de l'augmentation de la vitesse de croissance au cours de la première année de traitement par GHr.

    Ces variations de la pharmacocinétique de la GHr pourraient être le résultat de différences dans la dégradation de l'hormone au site d'injection sous-cutanée.

    L'étude de la pharmacocinétique de la GHr pourrait être utile dans l'évaluation du traitement par GHr dans le déficit en GH.

    Mots-clés Pascal : Déficit, STH, Idiopathique, Traitement substitutif, Pharmacocinétique, Activité biologique, Voie souscutanée, Spécificité individuelle, Efficacité traitement, Dose journalière unique, Biologie clinique, Etude statistique, Enfant, Homme, Endocrinopathie, Hypophyse pathologie, Chimiothérapie

    Mots-clés Pascal anglais : Deficiency, Somatotropin hormone, Idiopathic, Replacement therapy, Pharmacokinetics, Biological activity, Subcutaneous administration, Individual specificity, Treatment efficiency, Single daily dose, Clinical biology, Statistical study, Child, Human, Endocrinopathy, Pituitary diseases, Chemotherapy

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 99-0051276

    Code Inist : 002B21A01. Création : 31/05/1999.