logo BDSP

Base documentaire


  1. La mise en place du dispositif régional coordonné en faveur des patients traumatisés crâniens en MIDI-PYRENEES : Enjeux, méthode et avenir d'une politique destinée à un public spécifique.

    Thèse/mémoire - En français

    Aujourd'hui en France près de 150 000 à 200 000 personnes survivent à un traumatisme crânien, dont 3 000 à 5 000 cas sévèrement touchés.

    Ces patients présentent des caractéristiques précises qui font de ces personnes handicapées des sujets déroutants.

    Depuis quelques années, les associations familiales luttent pour faire connaître la spécificité de ce handicap, qui va de paire avec une adaptation des prises en charge proposées en institution.

    D'autre part, d'importantes lacunes quantitatives ont été repérées et dénoncées dans un rapport à l'IGAS de 1995.

    Ces constats ont appelé des réponses de la part des pouvoirs publics : la DAS a demandé aux services déconcentrés de mettre en place un dispositif coordonné en faveur des traumatisés crâniens dans chaque région.

    La méthodologie adoptée présente des inconvénients qui sont étudiés ici, et il faut s'interroger sur le bien-fondé d'une politique réservée à un certain type de handicap.

    (R.A.).

    Mots-clés Pascal : Traumatisme, Crâne, Intégration sociale, Milieu professionnel, Evaluation, France, Handicap, Homme, Politique, Réseau

    Mots-clés Pascal anglais : Trauma, Skull, Social integration, Occupational environment, Evaluation, France, Handicap, Human, Policy, Network

    Logo du centre Notice produite par :
    ENSP - Ecole nationale de la santé publique (devenue EHESP)

    Cote : OF99/0069

    Code Inist : 002B30A01C. Création : 31/05/1999.