logo BDSP

Base documentaire


  1. Fulltext. Les ressources hydrominérales du Bassin de Paris. Quatrième partie : étude des composés soufrés. Application aux eaux minérales d'Enghien-les-Bains.

    Article - En français

    Fulltext.

    L'étude des eaux minérales d'Enghien-les-Bains a été basée sur l'application de la méthode électrométrique.

    L'automatisation de la technique a conduit sans ambiguité à la détermination des différentes espèces réduites du soufre (sulfures, polysulfures et soufre organique).

    Le nitrate d'argent a remplacé le chlorure mercurique comme titrant, ce qui a amélioré la qualité de l'interprétation qualitative.

    Une étude statistique a été effectuée du 7 mai au 4 juillet 1996 sur la source Coquil 3. Les faibles variations de la quantité de sulfure confirment l'origine hydrominérale profonde de la sulfuration minérale.

    Mots-clés Pascal : Eau minérale naturelle, Automatisation, Composé chimique, Composition chimique, Eau, Sulfate, Oxygène

    Mots-clés Pascal anglais : Natural mineral water, Automation, Chemical compound, Chemical composition, Water, Sulfates, Oxygen

    Notice produite par :
    ISMH - Laboratoire d'Hydrologie et de Climatologie

    Cote : 2546

    Code Inist : 002B30A11. Création : 31/05/1999. Dernière mise à jour : 17/02/2015.